In A Rush n’est pas un album immédiat : c’est une huître, mais une belle huître. Et comme toute huître qui se respecte, il y a une perle coincée dedans. Elle s’appelle ‘Unbalanced‘, une réussite de pop-rock tordu aux basses venimeuses et élastiques, aux voix vicieuses et à la puissance mélodique imparable.

C’est comme ça qu’il faut approcher Mai-Lan & Band : par le bout le plus inhabituel, parce que c’est là où le trio, réuni autour d’une guitariste-chanteuse routarde et charismatique, a ses chances. Quelque part situés entre Bruce Springsteen (pour le goût du songwriting droit dans ses bottes) et les Foo Fighters (pour quelques distorsions métaloïdes), les dix titres de l’album aiment se prendre les pieds dans le tapis, trébucher, repartir, marcher avec des échasses ou éclater en plein vol. Il y a des réussites, nerveuses ou imprévues (‘As Long As It Takes‘ et son break musclé, le fédérateur ‘Happy‘), et il y a des anecdotes, aux relents country (‘Our Story‘) ou franchement FM (‘Feel Your Skin‘, ‘In My Mind‘) qu’on met vite de côté.

In A Rush est honnêtement surprenant, mais met un temps à rentrer dans la tête. Le mix, trop délesté de ses guitares, n’aide pas à se sentir suffisamment éraflé en sortant de l’album. C’est peut-être tout ce qui manque à Mai-Lan & Band : une dose plus prononcée de cette étrangeté déjà bien entamée.