Les Wavves sont aussi calmes que les Cloud Nothings sont VNR. Entre la surf-pop des uns et les riffs de grattes à couper à la machette des autres, cette idée de split était à la fois complémentaire et ingénieuse. Un bon coup de pied au cul aux glandeurs, plus de sucre dans les brûlots pour pondre des refrains sympatoches et voilà que ‘How It’s Gonna Go‘ a tout du single pour faire découvrir ce doux mélange. Frontal avec un mix qui met les 2 voix sur le même piédestal avec les Cloud Nothings devant sur la ligne d’arrivée avec un finish saturé comme ils ont l’habitude.

Globalement, le son n’est pas aussi violent qu’attendu et même si les compos sont rapidement menées, elles n’agressent pas et donnent de belles places au refrain et un chant totalement compréhensible et articulé comme sur ‘Come Down‘. Le punk n’a pas totalement gagné et ce n’est pas une défaite à déplorer au vu du morceau catchy qu’elle génère. Le côté no future transparaît tout de même dans des paroles désespérées certes mais chantées avec un entrain trompeur. Nervous et son ambiance psychotique se démarque vite, tout comme la plus-punk-rock-tu-meurs ‘No Life For Me’.

Là où le bat blesse, c’est qu’on arrive vite à bout de cet essai : 21 minutes avec en plus 2 instrumentales au menu. Plaisant pour accrocher mais pas assez costaud pour grimper plus haut dans nos coeurs, ce split est malgré tout le petit disque surprise de l’été. Les deux bandes se renvoient la balle, équitablement sans jamais trop sortir de leurs girons sans se répéter pour autant. Espérons que cette alliance appelle à une suite car cet avant-bouche nous a bien mis en appétit. Dans l’intervalle, Wavves a déjà annoncé revenir avec un nouveau skeud en octobre.