Votre mot de passe vous sera envoyé.

Début avril, dans le cadre du festival Chorus nous devions tourner une session acoustique avec Nosfell.
Sur place, difficile de trouver un endroit suffisamment calme puisque l’espace presse se trouve coincé entre les deux scènes sur lesquels des groupes jouent en intermittence.
On s’installe quand même, on fait des tests puis quand Nosfell arrive, une décharge de décibels l’accompagne. Impossible de tourner.
Heureusement le mec est juste adorable et nous propose de sortir pour tourner la session plus loin sur le parvis de la Défense. On replie tout, on panique parce qu’on n’a pas de cache pour gérer la luminosité extérieure, on trouve un bistrot fermé avec une terrasse qui fera l’affaire, on se réinstalle en 5 minutes. Bref, le cauchemar sur le papier mais un moment de bonheur dans la réalité. On fait 2 prises et voici le tendre résultat !

https://youtu.be/-hdnSwUhDtM