La liste de courses.

L’année a été pour le moment productive mais rares sont les albums à avoir frappé juste. Un EP de NIN, un très beau Grizzly Bear, un surprenant QOTSA, un retour d’ATDI, un mauvais Arcade Fire, de lénifiants DeMarco et Father John Misty. Bref, allez lire nos chros ! La fin d’année approche et la liste est longue, voyez donc !

Make America Dream again
 LCD Soundsystem n’a plus sorti de disques depuis 2009 avec This Is Happening. Avec une reformation discutée, le voici avec American Dream qu’on ne pensait pas possible. Vivement les 14 et 15 Septembre que l’Olympia de James Murphy arrive, pile 6 jours après la sortie.

 

CHANTEUR/COIFFEUR
Troisième disque en 15 ans de carrière pour les DFA qui deviennent enfin Death From Above. Leur retour était très concluant donc on s’attend à ce que ce nouveau disque enregistré par Eric Valentine, responsable du son des guitares de Songs For The Deaf, rendent les coups le 08/09.

RÉVISE TA GRÈVE
Prophets Of Rage et sa réunion entre Cypress Hill et Rage Against The Machine s’affranchit de son EP de reprises pour enfin créer son propre disque. Fin du suspense le 15.

 

LE BLOCKBUSTER
Même jour, autre mastodonte avec l’arrivée des Foo Fighters. On connait la chanson : Dave Grohl nous vend un nouveau mode d’enregistrement, un retour aux sources, quelque chose d’organique… Pour finir avec des chansons écrites sur un coin de table où le gros chante le bottin sur un fond de classic rock US FM proche de la soupe. Sévèrement ralenti depuis Wasting Lights et gravement à la masse sur Sonic Highways, autant dire qu’on attend dubitativement Concrete & Gold.

CECI N’EST PAS UNE VILLE.
Metz est déjà à son troisième album, malgré des tournées interminables. Avec un second très acide, on attend de voir où le trio peut aller dans la violence. Strange Peace déboule le 22 Septembre.

 

AMNÉSIE AVINÉE
White Wine, c’est la preuve de l’une des plus grandes injustices de la musique avec le génial Joe Haege à la tête de 31 Knots et présent dans Menomena. Killer Brilliance sortira dans l’indifférence totale le 22.

 

DANS TA FACE
Protomartyr a frappé un énorme coup avec The Agent Intellect et revient chez Domino Records avec Relatives In Descent. Ils ont encore réussi à tenir cette tension permanente avec une vraie évolution dans les compositions. A ne pas manquer le 29 Septembre.

ON DIT BRÉNS -SI JAMAIS-
Le 6 octobre reviendra BRNS décidément fort productif cette année avec déjà un EP de sorti. Sugar High arrive donc bientôt et on t’en parlera sûrement car on les connaît bien : on les a déjà interviewés deux fois, une fois. Tu l’as ? ILS SONT BELGES.

Y’A PAS QUE THE KILLS EN DUO
Lorsque la dernière sensation indé joue avec l’un des tauliers du coin accompagné par l’une des « batteuses » du circuit, on s’attend à tout avec Lotta Sea Lice. Pas de date exacte mais octobre est en ligne de mire. Courtney Barnett & Kurt Vile reviennent aussi en solo sous peu car ils ont tous 2 repris le boulot sur leurs disques.

 

LA CACHOTTIÈRE
St.Vincent revient avec une actualité très chargée : disque, tournée, long métrage à réaliser. Annie Clarke n’a juste pas donné de dates, ce qui peut laisser croire qu’elle sortira son album en surprise comme Beyoncé, Kendrick Lamar ou Radiohead avant elle. Au Trabendo dès le 24 octobre et on ne la voit pas partir en concert sans le disque.

 

PREVIOUSLY ON THEE OH SEES
Thee Oh Sees devient OCS et s’autorise une nouvelle sortie cette année. John Dwyer ne s’arrête donc jamais. Le 17 Novembre signera l’arrivée de Memory Of A Cut Off Head.

 

L’HYPERACTIF FATIGUE
King Gizzard and The Lizard Wizard nous doit encore 2 albums pour assurer leur promesse. Les deux derniers ont commencé à nous gonfler un peu, on surveille donc de loin leurs annonces.

L’HYPERACTIF FAIT PLAISIR

La frénésie créatrice d’Anthony Green ne semble connaître aucun temps mort puisque l’artiste revient déjà avec Circa Survive pour l’album « The Amulet ». Un album en remplaçant un autre, on n’évoquera même pas les enregistrements de son nouvel album solo déjà entamés. #Monster #RedBull

SORTEZ-LES DU STUDIO !

On les sait en studio depuis un moment, deux singles ayant été lâchés durant le premier semestre, on peut logiquement s’attendre à un nouveau disque des Blood Red Shoes qui nous en dira plus sur l’évolution du duo rock.

SORTIE PROCHAINE EN VHS

Autre duo rock bruyant qui sait coller quelques soniques bourre-pifs, les australiens de DZ Deathrays nous préparent un troisième album dont ils avaient débuté l’enregistrement il y a 6 mois, « Shred For Summer » sonne donc comme le premier single non officiel mais que l’on espère bien officiel d’ici peu. Ils seront aussi en concert le 29 au Havre et le 30 Septembre à Paris.

LE FRIMEUR

C’est bien beau d’être la plus grande gueule de l’univers rock et de bacher son grand frère sur ses copains irlandais millionnaires mais il va pas se payer tout seul l’abonnement pour la saison de Manchester City. Du coup, on attend de voir ce que Liam Gallagher nous réserve en solo. As you were LG.

CIRLE PIT !!!

On les compare souvent au remède contre la gueule de bois, faut dire que The Bronx ne font pas dans la dentelle et encore moins dans les mariachi, une sortie qui risque de faire un peu gueuler vos voisins fin septembre avec la sortie de « V » (Garanti sans envahisseurs mangeurs de rongeurs omnivores type souris ou rats).

POCAHONTAS

Parce qu’il est toujours utile de s’assurer quelques futurs revenus avec une reformation attendue depuis 18 ans avec ses « amis » des Smashing Pumpkins, malin le père Corgan a décidé de sortir, avant, un petit album solo qui, on l’espère, s’avérera moins bizarre que ses improvisations musicales dans son salon de thé. Le tout étant produit par Rick Rubin, cela pousse forcément à la curiosité.

BECKNICOLOR

Un peu électro, un peu dansant, très coloré, les premiers singles du prochain disque « Colors » de Beck donnent envie, on a hâte de voir si le 13 Octobre sera aussi enthousiasmant à l’écoute intégrale de ce nouveau disque.

Plus trop des marmots

3 ans après leur premier album totalement explosif, Marmozets revient sur le devant de la scène avec un nouveau single, « Play« . On sent toujours la patte de quintet, ça envoie du pâté et ça donne carrément envie d’en entendre plus !
Pas d’annonce de sortie pour l’album (bien que celui-ci soit terminé depuis un moment), mais avec une tournée UK en headliner pour octobre, on ose espérer une sortie d’ici la fin de l’année.

Tsukuyomi Infini

Depuis le début de l’année, Arcane Roots nous régale avec des singles tous plus savoureux les uns que les autres. Un son puissant, massif, touchant qui mélange électro, rock progressif et des touches post-hardcore… bref le tout s’annonce novateur, et ça fait plaisir !
Melancholia Hymns, prévu pour le 15 septembre, sera très grand, c’est sûr.

(Difficile de choisir parmi tous ses singles, mais on te conseille également « Everything (all at once) » pour sa fin dantesque).

Le Prophets of Rage qu’on aurait aimé avoir

Stray From The Path, c’est un peu comme si Rage Against The Machine n’avait pas vieilli et avait même durci le ton. Du coup ça fait du bien par où ça passe. Only Death is Real sort le 8 septembre, et le groupe passera par chez nous le 31 octobre prochain, on a bien hâte !

Je veux bien aller au bucher

Après un passage remarqué au Hellfest, Chelsea Wolfe continue de nous envoûter avec son doom dark folk. Franchement, je veux bien brûler en Enfer avec elle et son nouvel album, Hiss Spun, prévu pour le 22 septembre.

J’ai 15 ans et j’assume

coldrain, c’est un peu un guilty pleasure. Du metalcore/post-hardcore bien efficace comme il faut avec des refrains catchy qui restent dans la tête. Le groupe a fêté ses 10 ans de carrière cette année, déjà, et avec ça un nouvel album, FATELESS, prévu pour le 11 octobre.
On a déjà hâte de les revoir par chez nous (pas avant 2018), connaissant l’efficacité redoutable du quintet en live.