Votre mot de passe vous sera envoyé.

The Myth of The Happily Ever After

Le 22 octobre les écossais de Biffy Clyro sortiront leur prochain album “The Myth of The Happily Ever After”.

Du son !

On a déjà un aperçu de cette nouvelle galette avec la première tranche “Unknown Male 01” :

 

Célébration / Réalisation

Si vous remontez les timelines de vos différents réseaux jusqu’à décembre 2019, vous serez surpris de trouver un certain nombre de messages de vos amis criant fièrement “Haha, au moins c’est bientôt terminé ! 2019 pire année ! 2020 année avec deux fois du vin !” et autres réflexions similaires.

C’est un peu ce que Biffy Clyro cherche à nous raconter avec son prochain album puisqu’après avoir célébré la fin de l’histoire, il faut malheureusement comprendre que “ils vécurent heureux” est un bon vieux mythe.

Simon Neil explique :

“Ça vient en réaction à “A Celebration of Endings”. Cet album est un véritable voyage, une collision de toutes ces pensées et émotions qu’on a ressenties ces dix-huit derniers mois.

Il y avait un certain courage dans “A Celebration”, mais avec cet album nous embrassons les vulnérabilités qui viennent avec le fait d’être un groupe et d’être humains pendant cette période particulière. Même le titre est l’exact opposé.

Il demande : est-ce que c’est une narration qu’on crée dans nos esprits pour se donner une impression de sécurité quand personne ne sait véritablement ce qui nous attend à la fin de la journée ?”

Le groupe a été particulièrement affecté par la pandémie :

“Quand tu perds des personnes que tu aimes profondément et qui ont été une part importante de ta vie, ça peut t’amener à questionner tous les aspects de ta vie.

Comme beaucoup de créatifs je suis confronté à des pensées sombres. Si tu as tendance à fonctionner comme ça, tu réalises que tu fais face à l’obscurité mais que tu ne veux pas y succomber. Et ces moments ne s’arrêtent jamais.

Comme le dit la chanson, “The devil never leaves”. Tu ne te réveilles jamais en pensant “Je me sens super bien, ça ne m’arrivera pas aujourd’hui”.

L’artwork

La chose n’a pas encore été officiellement confirmée mais il semble bien que l’artwork ait été réalisé par Thomas Robson, qui s’était déjà chargé de celui de “A Celebration of Endings”.

Tracklist :

1. DumDum
2. A Hunger in Your Haunt
3. Denier
4. Separate Missions
5. Witch’s Cup
6. Holy Water
7. Errors in the History of God
8. Haru Urara
9. Unknown Male 01
10. Existed      
11. Slurpy Slurpy Sleep Sleep

 

“The Myth of The Happily Ever After” est disponible en précommande dans une grande variété de formats tous plus collectors les uns que les autres. Ou vous pouvez juste attendre de l’écouter sur Spotify comme le faux fan que vous êtes.