Votre mot de passe vous sera envoyé.

Émission tout à fait spéciale kamarades avec notre participation chez Rock My Dwight !

C’EST QUOI ROCK MY DWIGHT ? Mais enfin kamarades, c’est ZE émission métal sur RSTLSS, le podcast qui distribue les pains dans la gueule tel Jésus dans la foule. C’est votre petite dose de violence sous gaz hilarant. L’émission « qui donne envie de faire de la motocross avec un casque à bière » comme le dit si bien leur annonce radio.

C’est drôle et c’est mené par trois fiers gaillards, Dwight, Cyshini et Tombeck, qui ont une approche de leur podcast identique à notre webzine, parler musique avec des potes autour d’une bière, sauf qu’eux le font donc chaque premier mercredi du mois et sans la bénédiction surpuissante du Parti (quel dommage).

« Ceci est un message du syndicat internationaliste des ouvriers RSTLSS ! Nous avons uni nos forces avec le plus communiste des webzines alternatifs pour un épisode révolutionnaire. Le Cysh est de retour, la playlist est 100% EVIL, la propagande soviétique a hacké le site de RSTLSS et le capitalisme capitulera à la suite de cet épisode en compagnie de Manu de VisualMusic.

Pour remplacer le bortsch et les pelmini au menu du jour, on commence par une représentation musicale de Terminator, un supplément baston potentiellement chrétien, un monde plein de vampires qui jouent du diabolo, une b-side mieux que l’album officiel, la chanson pour défiler sur la Place Rouge, un extra en flexi disc, Charlélie Couture, les plus prolos des prolos, des catcheurs qui font le pont, du hardcore au banjo, une chanson hyperactive en 1.5x sur Youtube, un autre catcheur en salopette, la checklist du mal avec toutes les cases cochées, le titre pour zouker en brûlant des drapeaux américains, un boudin glitch tout en nuances et le fameux ‘French Massage’ qui tient le monde en haleine. Parce que la lutte c’est comme le rock, parfois ça paye !

À noter, le podcast est bien évidemment dispo sur toutes les plate-formes imaginables, de Apple Podcast à Google Podcast et on en passe, kamarades !