Votre mot de passe vous sera envoyé.

Un vite fait un peu spécial cette semaine puisqu’on s’attaque à trois albums tournant autour de John Dwyer : deux des Oh Sees, et un de Damaged Bug, son projet solo. Leur point commun? Tous sortis en 2017, et on est passé à côté, comme des buses. Séance rattrapage express.

 

Thee Oh Sees – ORC : Punk faussement bancal « The Static God », presque métal « Animated Violence », planant « Drowned Beast », toujours épatants ces Oh Sees. Difficile à assimiler aux premières écoutes, il n’en est pas moins excellent! Et puis ces changements de voix, cette aisance à nous perdre dans des sons psychés, et cette partie batterie interminable sur l’ultime morceau.

 

OCS – Memory Of A Cut Off Head : Retour de Brigid Dawnson (dans le groupe de 2005 à 2013) avec John pour une virée folk. On retrouve l’ambiance des précédents OCS (et non Oh Sees!), à savoir des envolées planantes, où l’on s’éloigne du Punk-Garage auquel nous sommes plus habitués, pour s’approcher d’un esprit Brian Jonestown Massacre.

 

Damaged Bug – Bunker Funk : Le labo perso de Dwyer. Avec cet album, il pousse à l’extrême les envolées psychées perçues dans la “formation classique” du groupe. Déconcertant, et pas accessible pour tout le monde. J’ai plus de mal à l’écouter sur la longueur, comme sur An Odd Entrence, trop expérimental pour ma part. On appréciera néanmoins le partage.