Lorsque la température remonte ainsi en cette période de l’année, il n’est pas trop conseillé de piquer une tête dans la musique de Montreal On Fire. Parce que c’est mauvais ? Non, mais c’est comme si vous écoutiez A Perfect Circle dans un parc d’attractions. Si ce dernier est incompatible avec gaieté, Montreal On Fire l’est, comme son nom ne l’indique pas, avec chaleur.

Pas de confusion cependant : si Animal Mvndi est froid comme une brise hivernale, il n’en est pas moins empli d’émotion. La chose est plutôt paradoxale lorsque l’on entend ces guitares perdues dans la reverb, amplifiant de façon significative le vide autour des voix. On se croirait dans un champs enneigé en plein Val-d’Oise. Birds Without Border et Would You Be My Sample montrent le côté poétique de la balade alors que Your Yes Sounds Like No et sa carrure de single ajoutent la touche ensoleillée mais toujours un peu grisâtre à l’ouvrage. On pourra cependant regretter l’absence de réelle basse pour donner l’ampleur qui manque au son de Montreal On Fire. L’instrument à 4 cordes n’est pas synonyme de lourdeur et a largement sa place au sein du quatuor.

Animal Mvndi, c’est la revanche de l’hiver sur cet été trop impatient qui n’a pas laissé le temps aux bourgeons et aux fleurs pointer le bout de leur nez. Et là vous me voyez venir : la vengeance est un plat qui se mange froid. Il faudra encore un peu de temps pour que la fleur éclot.