Découvert en live au Biplan à Lille en mars dernier, Kabul Golf Club m’avait marqué. En fin de concert, le guitariste plonge manche en avant vers la foule. Une initiative qui m’aura fait gagné une entaille en plein milieu du front pendant une dizaine de jours. Une sorte de biffle dont je me serais bien passé mais qui n’a rien enlevé à la qualité du show, donné pour fêter la sortie de leur premier EP.

Le Bal du Rat Mort envoie 5 titres, ne dépassant qu’une fois la barre des 3 minutes. Un quart d’heure tendu, agressif et vicelard dispo depuis février sous les couleurs du label indé’ et nordiste Uproar For Veneration. Les drôles de courbes dessinées par les grattes, les cordes vocales aux bords de l’implosion, une section rythmique qui tabasse sont autant de constantes séduisantes assénées avec fureur et maîtrise. Demon Days s’impose comme le single de cette sortie. Incisive et rentre-dedans, elle sait où se faire sa place : droit dans votre gueule. L’accalmie supposée au début de Fast Moving Consumer Goods nous prend en traître pour mieux nous claquer un gros coup derrière la nuque. Doués pour les structures entêtantes, on se demande si Kabul Golf Club restera pied au plancher sur un format plus long mais en attendant on les sent déjà sûrs de ce qu’ils font et déterminés à nous en mettre plein le cornet.

L’EP est à choper directement via le groupe en leur envoyant un mot doux à [url=kabulgolfclub@gmail.com]kabulgolfclub@gmail.com[url] ou directement au label via [url=gregory.smets@wanadoo.fr]gregory.smets@wanadoo.fr[url].En attendant que vous fassiez votre part du taf, je vous laisse avec le clip de Demon Days.