Qu’il est difficile de nos jours de trouver un album qui se fera d’une traite, pendant un long trajet de plus d’une heure. J’ai beau essayer les nouveautés qui ont de bons résultats, mais ça ne marche pas, il faut que je change en cours de route. Et que dire de ces soi-disant nouveautés qui te font dire le disque de l’année pendant 1 semaine et encore c’est dans le meilleur des cas. La plupart du temps une rapide écoute te fera regretter que tout le monde ait des gouts différents.
Bref j’étais triste à devoir écouter du bruit de la musique d’ascenseur ou alors trouver un bon morceau parmi les 11 titres et le mettre en repeat ce qui me fera apprécier l’album pendant au moins un bon quart d’heure.

mais ça c’est du passé car grâce à Opposites de Biffy Clyro je n’ai plus besoin de changer d’album en cours de route et la relative homogénéité de l’album ajouté à un niveau de composition élevé mais pas trop me fait le trajet. mais il y a encore mieux puisque cet album est un double il reste même du rab pour plus tard (entre 2 réunions ou une pause caca).

Bien-sur les puristes diront Attention Biffy Clyro il faut y aller avec précaution les débuts ne sont pas pareil avant il y avait des mélodies à la guitare si tu te trompes d’album tu vas devoir changer d’album de cours de route… Ne crois pas que la facilité d’écoute de cet album te fera apprécier les anciens parce que si tu tiens l’écoute de cet album durant de nombreux trajets tu te rendras compte que ce n’est pas seulement 11 titres qu’ont composé les écossais mais 20. Mais en plus tu découvriras de nouveaux ingrédients jusque la peu entendus dans ces terres là ou des refrains qui ne tuent pas le morceau. Par-contre il ne faut pas chercher un tube qui perdurera pendant des décennies c’est déjà assez difficile de retrouver un morceau agréable parmi les nombreux titres. Oui Monsieur avec Opposites c’est terminé de devoir sortir son Ipod en plein coup de bourre dans le métro.

Ne faites pas confiance aux produits étiquetés produit de l’année bénéficiant d’une communication tapageuse ou pire d’une étiquette musicale 100% UK qui se révèlera amère et sans réelle surprise et préférez un produit naturel venu d’Écosse là ou les musiciens peuvent s’ébattre en liberté ou presque.