Comeback Kid, encore de la musique de braillards comme dit ma mère, mais oublions ma mère (pour l’instant). Comeback Kid, c’est du bon hardcore de mosheur, en tout cas, ça l’était avant la sortie de ‘Wake The Dead‘. Alors avec ce nouvel opus, qu’en est-il de nos Canadiens de chez Victory ?

Et bien à vrai dire, ce nouvel album est une petite boule d’énergie, certes les ultra fans de ‘Turn It Around‘ regretteront la disparition de quelques mosh parts endiablées mais ils ne pourront nier l’abondance d’énergie de cet album. Un peu comme une barre de céréales le matin ou un bon vieux café. Avec des pistes comme ‘Wake The Dead‘ ou ‘Our Distance‘, Comeback Kid te met la méga che-pè ! Pour sûr que la voix de Scott y est pour quelque chose, au bord de la rupture, au sommet de l’hurlement, elle en ressort sincère et hargneuse, un des points forts de cet album. Tout comme les choeurs, présent et pressant. Quand à la prod’, elle est d’une très bonne qualité, sans doute même un peu trop bonne pour certains qui viendront peut être à regretter le son crade d’antan. Les grattes se font grasses mais pas trop et le tout est parfaitement homogène. Bill Stevenson fait un boulot remarquable là encore. Et si on devait résumer cet opus en un mot, ça serait : ‘énergie‘.

Avec un album de 26 minutes, des pistes plus explosives les unes que les autres, et une voix à faire mosher ta mère, ‘Wake The Dead‘ est une réussite. Et ce n’est pas ma mère en train de mosher dans mon salon qui dira le contraire. Un album que je conseillerais plus particulièrement aux non amateurs du genre, histoire de découvrir en douceur un hardcore qui avec d’autres groupe vire à la furie.