Spitalfield, en voilà encore un groupe qui m’était inconnu il y a peu. Tout droit sorti du roster de Victory Records, c’est dans un emo rock que le groupe officie. ‘Stop Doing Bad Things‘ arrivera-t-il à ne pas se confondre dans la masse de tous les albums de ce style ? Viendra-t-il à dépasser les dernières grosses claques comme ‘Futures‘ de Jimmy Eat World ?

Et bien respectivement oui et non, même si la musique de ce groupe est plutôt bonne, elle ne dépassera pas JEW, mais c’est quand même pas mal ! En effet, Spitalfield sert dans l’emo rock, tout y est, des coeurs rageurs sur ‘Gold Dust Vs. State Of Illinois‘ ou bien des guitares rock’n’roll sur ‘Tampa Bum Blues‘. Spitalfield maîtrise parfaitement son rock et c’est tant mieux car c’est un cd de bonne facture que nous livre le groupe. Onze chansons régulière, pas de mauvaises chansons, mais malheureusement pas non plus de gros tubes qui pourraient les propulsé sur le devant de la scène. Malgré des pistes comme ‘Gold Dust Vs. State Of Illinois‘ ou ‘The Future Is Now‘ qui pourrait très bien faire de bon single, après écoute, on ne retient pas vraiment de piste. Oui, il manque LA piste qui fait qu’on se rappellerait de ce cd, et que d’un coup comme ça, on ait envie de le remettre dans sa chaîne. Parfois emo sur ‘Restraining Order Blues‘, ‘What Were You Thinking‘ ou encore ‘Simple Minds, Simple Lives‘ avec des guitares larmoyantes, souvent rock avec ‘Texa$ With A Dollar Sign‘. Le groupe nous sert malgré tout un très bon cd, et une piste comme ‘Gold Dust Vs. State Of Illinois‘ est un bon exemple de ce que sait faire le groupe, avec une montée en puissance tout au long de la chanson et des coeurs entrainants. On ne peut pas ne pas penser à Jimmy Eat World car la ressemblance est on ne peut plus claire.

Spitalfield est donc un bon groupe mais il lui manque à mon goût, le petit truc qui le ferait monter. Car pour l’instant c’est surtout un groupe ressemblant à tant d’autres. Il leur manque leur petite touche qui les personaliserait. Alors si vous aimez l’emo rock, vous ne serez surement pas deçu par ‘Stop Doing Bad Things‘. Pour les autres, je vous conseille un bon vieux ‘Futures‘.