Pink Ponk, avant même d’avoir pu écouter la moindre note, j’en avais entendu que du bien, ‘Une grosse claque‘, ‘Un pur groupe‘, un mélange de metal/hardcore/punk, rien que ça. En plus ils sont français, alors vraiment, j’attendais ce ‘Hun Don Zen‘ impatiemment.

Et pour le dire tout de suite, ils ne s’étaient pas vraiment trompés. En voilà un cd plein de patates, des pistes comme ‘A Self Esteem View‘ mélangeant des idées métal et punk avec une voix mélo au possible, un cocktail certes déjà entendu, mais malgré tout frais et rafraîchissant. Et si je devais ne citer qu’un seul point fort à ce cd, cela serait la diversité. Oh que oui, d’une piste à l’autre on passe à un univers complètement différent comme ‘As An Outlaw Fragance‘ terriblement punk rock mélo et ‘Misused Layed Down Bounds‘ autrement plus grave et lourde. Le risque d’un changement trop radical est frôlé mais heureusement pour tout le monde évité. On a aucun mal à passer d’une piste à l’autre, et le gros boulot du chanteur qui a, mine de rien, un panel vocal assez intéressant (passé d’un chant grave (‘Back In Your Bomb‘) à un chant mélo plus aigue (‘The Garden‘)) pour un groupe de ce style. Bref il n’y a rien à jeter dans ce ‘Hun Don Zen‘, et ce n’est pas la ‘Fill My Head With Memories‘ qui viendra appuyer le contraire. Et au bout de 12 pistes on arrive à la fin, un peu épuisé mais complètement satisfait, on aura bien sur pris le temps de se reposer pendant les instru’ de ‘A Short Time‘. Et lorsqu’on pense en avoir terminé, voilà que 7 pistes pointent le bout de leur nez, et didons didons, c’est un sacré cadeau que nous file là Pink Ponk, puisque c’est leur ancienne EP qu’ils nous offrent, comme ça, ouai, ils sont comme ça chez Pink Ponk. On en profitera donc pour se rendre compte de l’énorme progrès qu’a acquis le groupe. On félicitera la prod’ tout simplement terrible et on ne manquera pas d’aller les voir en concert parce qu’avec une énergie comme ça, ça serait un gâchis de garder ce groupe rien que pour soi.

Alors oui cet opus est une vraie réussite et mes amis avaient raison, un pur groupe qui nous sert avec ce ‘Hun Don Zen‘ une grosse claque. Chapeau !