Après un EP sorti en 2005 et de plutôt bonne qualité, après pas mal de concerts et de tournée (notament le Taste Of Chaos édition 2006, il était temps pour Saosin de sortir son premier album. Et c’est chose faite avec l’album éponyme paru il y a peu.

Le quintet californien se situe dans la vague Emo-punk Hardcore, mais n’ayons pas peurs d’eux, ils ne mordent pas. La voix énorme et assez variée se pose parfaitement sur des rythmiques bien carrées et bien martelées, et de bons riffs, quoique déjà entendus, de guitares. La variation de tempo en plein morceaux permet aux groupes d’exploiter au mieux les propriétés de l’Emo, à savoir alterner puissance et ambiances plus calmes.

Certains morceaux demeurrent pourtant d’excellentes bombes Punk-rock ‘It’s So Simple’, ‘Sleepers’, tandis que la seconde partie de l’album fait plutôt la part belle aux ballades Emo ‘I Never Wanted To’, ‘You’re Not Alone’, bien que ‘Collapse’ puisse faire penser à certains morceaux d’Underoath.

12 bons titres balancés en moins de 45 minutes, sur un premier album très bien produit et très carré, il reste maintenant à aller vérifier la puissance du groupe en live. Peut-être un peu calme et à la limite de mièvre sur quelques fins de morceaux, Saosin n’en perd pourtant jamais sa crédibilité et signe un premier album finalement très réussit.