Dans le dernier Alternative Press (avec Yellowcard ou Coheed And Cambria en couv’), Robert Smith annonce déjà que le prochain album “sera très, très, très heavy. Ce n’est plus de la pop music, même si cela reste mélodique[…]Je voulais faire quelque chose de radicalement différent par rapport à que nous avions pu faire précédemment.” De quoi faire s’impatienter toujours plus ceux qui comme moi attendent la future livraison de The Cure, dont, rappelons-le, Ross Robinson est le producteur.