Les Anglais, c’est des gens cool mais ils me donnent vraiment trop les boules. Surtout quand on apprend que Pitchshifter se reforme le temps de bouger les foules sans qu’il n’y ait de reformation ni d’album dans les moules.

Mais on pourra toujours se jeter sur le DVD qui sortira en octobre à travers sa cagoule. C’est toujours ça de pris, donc ça roule.