Prison Break

On t’en a suffisamment parlé pour ne pas te montrer le résultat final : pas besoin de tatouages et de plan foireux pour déclencher une émeute en prison, une bonne lame, Slayer, « Repentless » et le tour est joué !