Il faut croire que Londres possède sa ville jumelle en France en l’état de Rennes. Non pas qu’on y mange du fish & chips ou que cette ville soit connotée très tendance (loin de là, désolé les rennais), mais à l’écoute du premier album de The Dude, on a très rapidement l’impression de voir un bus rouge à deux étages tourner au premier carrefour suivi d’une troupe de soldats-côton tige. Et rien que pour ça, ‘Specially For You‘ vaut le coup qu’on y jette une oreille.

La présence de Ray Staff au mastering n’y est sûrement pas pour rien puisqu’il a déjà travaillé avec David Bowie, PJ Harvey ou encore The Clash. Et c’est aussi certainement grâce à lui que The Dude bénéficie d’une prod’ impeccable, aux sons presque palpables. Mais ce qu’il faut avant tout féliciter, c’est The Dude eux-mêmes, pour avoir pondu des merveilles comme l’accrocheuse ‘Kiss Me‘, l’imparable ‘Specially For You‘ ou encore la très BlurienneBeatlesienneMister Police‘. ‘Specially For You‘ semble effectivement être un hommage, un remerciement à ces tubes venus d’outre-manche et ce, avec succès tout en gardant leur propre identité. Les mélodies aux accents pop rock n’ roll semblent avoir été conçue dans la plus grande méticulosité. Entre rock pêchu (‘Mary‘), punk (‘Teddy Bear‘) et ballades dépressives (‘Sunday 3AM‘ qui porte bien son nom), le combo rennais se diversifie et évite de se répéter. Le tout, chanté par le couple d’Alex et Laureline, tout simplement efficace, où rage et fraîcheur se confrontent tour à tour puis s’harmonisent le temps d’un couplet. Mention spéciale à ‘Selfish Guy‘ où le refrain, malgré sa construction classique, mettra justement en avant ce chant.

Si The Dude ne joue malheureusement pas la carte de l’originalité à 100%, ‘Specially For You‘ fait partie de ces albums qu’on aime bien voire beaucoup. Parce qu’on y retrouve de la spontanéité, de la vie, du sourire, le tout sous fond de bon rock n’ roll distillé. Parce qu’ils le valent bien en fait.