Votre mot de passe vous sera envoyé.

Quand l’un des meilleurs groupes de rock des dix dernières années traverse à nouveau l’Atlantique, il faudrait être sourd ou fou pour ne pas aller les honorer. Dans une Maroquinerie complète et quatre ans après leur dernier passage, les voici enfin devant à nos yeux.

Leur dernier disque, Ultimate Success Today datait de mai 2020. Protomartyr se faisait une joie de tourner avec une grande nouveauté, Kelley Deal en membre additionnelle. Hélas, le COVID avait sifflé tout projet et renvoyait toute la terre à la maison. L’ex Breeders avait ouvert leurs shakras avec un EP collaboratif et donné le ton pour l’album qui a suivi. Aux backings, au clavier ou à la guitare, elle ajoute une chaleur supplémentaire à ces mélodies froides et intenses que le groupe sait nous offrir. Ironie du sort, ils n’ont joué aucun morceau de l’EP produit ensemble.

Retrouvailles.

Joe Casey a toujours ses bières dans la poche de veste. Mélangeant un air de ne pas y toucher et vindicatif, il délivre une performance habitée et envoûtante qu’on aurait aimé appuyer par plus de volume sonore. A ses côtés, Alex Leonard est imperturbable et impeccable à la batterie. Tandis que son compère Scott place toujours ses lignes de basses où il faut dans une discrétion légendaire. Enfin, Greg Ahee en grand manitou du son du groupe attire une bonne partie des regards. A la fois pour la qualité de ses riffs et la facilité qu’il dégage.

Ce retour en Europe nous permet d’enfin entendre leurs dernier album. Avec une première moitié de set consacré à le mettre en avant, comme un tour de chauffe. Avant d’allumer la mèche d’un public chaud pour envoyer les pogos sur ‘The Devil in his Youth‘, ‘Processed By The Boys‘ ou ‘Pontiac 87‘. Une prestation intense, comme on leur connait. Un plaisir immense de les retrouver. Et quel putain de bonheur d’enfin pouvoir entendre en live ‘The Chuckler‘, enfin intégrée aux setlists. Il manquera juste ‘Why Does It Shake‘ dans un concert qui laisse place à chaque album du groupe et qui comme leurs meilleurs morceaux se plaît à monter crescendo.

Le groupe filera après deux morceaux au rappel, pour mieux nous retrouver à l’étage de la salle et de partager quelques verres avec des proches le public. Le temps de nous dire à demi-mots que leur prochain album est quasiment terminé et qu’on les reverra dès 2023. On a déjà hâte de vérifier et on sait qu’en attendant une session avec La Blogothèque a été tourné pendant leur passage à Paris…

Nos trois interviews du groupe réalisées lors des disques suivants : The Agent Intellect, Relatives in Descent et Ultimate Success Today. Ainsi que notre podcast Circa 2010 pour tout savoir sur la création du groupe et leur évolution.

Une excellente soirée dans une semaine bardée de concerts qui voyait notamment Tropical Fuck Storm passait une tête au Trabendo la veille… Groupe avec qui ils partageront l’affiche à Lorient et au Hop Pop Hop Festival à Orléans. Merci à Jennifer et à Domino.